L’OBSERVATOIRE DE L’OPINION

La popularité du couple exécutif
LH2 – Le Nouvel Observateur - Vague de Mars 2013 Adélaïde ZULFIKARPASIC Directrice Département Opinion Institutionnel 01 55 33 21 41 06 17 45 78 98 adelaide.zulfikarpasic@lh2.fr

PUBLIÉ PAR
LEVÉE D’EMBARGO : LUNDI 25 MARS 2013 À 18H

Guillaume INIGO Chargé d’études Département Opinion Institutionnel 01 55 33 20 57 guillaume.inigo@lh2 .fr Observatoire de l’Opinion – Mars 2013

Note technique
   Sondage réalisé par l’institut LH2 pour Le Nouvel Observateur les 22 et 23 mars 2013, par téléphone. Echantillon de 968 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Echantillon constitué selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille, après stratification par région et catégorie d’agglomération. Toute diffusion des résultats de cette enquête doit être accompagnée des éléments suivants : le nom de l’institut, la méthode d’enquête, les dates de réalisation, la taille d’échantillon.
Les données émanant de sous-catégories de population connaissent les marges d’erreur inhérentes aux résultats d’enquêtes quantitatives.

2
Observatoire de l’Opinion – Mars 2013

Principaux enseignements (1/2)
La vague de l’Observatoire de l’opinion réalisée les 22 et 23 mars enregistre le record d’impopularité de François Hollande (36%), rejoignant ainsi le niveau de son Premier ministre Jean-Marc Ayrault (35%). - La popularité de François Hollande s’établit à 36%, taux le plus bas atteint par l’actuel occupant de l’Elysée depuis le début de son mandat Avec 36% d’opinions positives, François Hollande enregistre son plus mauvais score de popularité depuis son élection en mai 2012. Alors que la vague de février 2013 avait enregistrée une légère embellie de la popularité du Président de la République (+2 points à 41%), celle-ci recule de 5 points en un mois, à 36%. Soulignons que 3 Français sur 10 ont une opinion très négative du Président (31%) alors que cette proportion s’établissait les mois précédents à un quart de la population. Le solde d’image (opinions positives – opinions négatives) de François Hollande s’établit ce mois-ci à -24 points. La succession de mauvaises nouvelles économiques (hausse continue du chômage), politiques (démission de Jérôme Cahuzac) couplée aux déclarations contradictoires de personnalités de la majorité (augmentation des taxes sur le diesel, baisse des allocations familiales pour les plus aisés) inquiète particulièrement les Français, tant sur le cap à suivre pour redresser le pays que sur la cohésion de l’équipe au pouvoir.  La popularité de François Hollande est en baisse auprès de l’ensemble des catégories de la population, hormis auprès des retraités :  La lecture des résultats par catégories socioprofessionnelles est très parlante : François Hollande perd 12 points auprès des cadres (à 38% d’opinions positives), 10 points auprès des employés (à 29%) et 8 points auprès des professions intermédiaires (à 40%). Si le Président de la République limite la baisse de sa popularité auprès des ouvriers (-3 points, à 32%), il progresse auprès des retraités (+3 points, à 41%). Notons par ailleurs que François Hollande perd 10 points auprès des salariés du public, à 35%, taux équivalent à celui enregistré auprès des salariés du privé (34%).  Des fractures assez nettes sont à observer entre Français : entre résidents des agglomérations de moins de 20.000 habitants (30% d’opinion positives) et urbains (20.000 habitants et plus : 41%) ; entre foyers les plus précaires (revenu du foyer < à 2000€ : 43% d’opinion positives) et plus aisés (revenu du foyer supérieur ou égal à 2000€ : 33%).  Si cette chute de la popularité du Président de la République est aussi brutale, elle s’explique aussi par la perte importante du soutien des sympathisants de la gauche (-10 points). De 75% en février dernier, la popularité de François Hollande s’établit aujourd’hui à 65% auprès des ces sympathisants, avec, dans le détail, une perte de 5 points auprès des sympathisants du Parti socialiste (à 82%) et de 4 points auprès des sympathisants du Front de gauche (à 59%).
Observatoire de l’Opinion – Mars 2013

3

Principaux enseignements (2/2)
- Jean-Marc Ayrault stagne à 35% d’opinions positives, proportion stable depuis décembre 2012 -

L’insatisfaction actuelle à l’égard du couple exécutif se cristallise essentiellement sur la personne du Président de la République. Moins présent médiatiquement, Jean-Marc Ayrault voit ainsi sa popularité stagner à 35% d’opinions positives (-1 point par rapport à février 2013), proportion équivalente à celles enregistrées depuis décembre 2012. Notons toutefois que le solde d’image (opinions positives – opinions négatives) du Premier ministre se détériore de 6 points en un mois, à – 22 points. Le Premier ministre est sanctionné ce mois-ci par les 25-34 ans (-10 points, à 35% d’opinions positives) et les 35-49 ans (5 points, à 31%). De plus il voit sa popularité reculer de façon importante auprès des employés (-9 points à 27%), comme François Hollande, mais aussi auprès des ouvriers (-12 points, à 27%). Toutefois, Jean-Marc Ayrault progresse fortement auprès de certaines catégories de la population, corrigeant ainsi des scores particulièrement faibles chez les plus jeunes (18-24 ans : +7 points, à 42% d’opinions positives) et les plus âgés (65 ans et plus : +7 points, à 39%). Enfin le Premier ministre réunit toujours une même proportion de 6 sympathisants de la gauche sur 10 (61%), score stable par rapport à février dernier. Contrairement à François Hollande, Jean-Marc Ayrault avait enregistré une baisse importante du soutien des sympathisants de la gauche en décembre 2012, score qu’il n’a pas pu redresser depuis. François Hollande atteint ce mois-ci un seuil d’alerte dans l’opinion publique, seuil franchit par Jean-Marc Ayrault il y a déjà 3 mois. Avec un impopularité jamais atteinte depuis son accession à l’Elysée, mais équivalente à celle de Nicolas Sarkozy à la même période (37% en mars 2008), il s’agira pour François Hollande de redresser la barre. L’insatisfaction qui se concentrait jusqu’alors sur Jean-Marc Ayrault se reporte aujourd’hui de façon importante sur le Président de la République. Si l’intervention télévisée prévue jeudi devrait permettre à François Hollande de s’expliquer devant les Français et de tracer un cap pour les mois à venir, il s’agira pour le Président de rassurer l’opinion, notamment sur les questions économiques, en commençant par ses soutiens traditionnels. Guillaume Inigo, chargé d’études, Département Opinion Institutionnel de LH2
Observatoire de l’Opinion – Mars 2013

4

La cote de confiance de l’exécutif
Pour chacune des personnalités suivantes, dites-moi si vous en avez une opinion…
A tous (968 individus)

Très positive

Assez positive

Assez négative

Très négative

Ne se prononcent pas*

ST POSITIVE Ensemble François Hollande, en tant Sympathisants que président de de la gauche la République
Sympathisants de la droite

En %

ST NÉGATIVE

36%
65% 11%

6 14 11

30 51 31

29 23 57

31

4 8 4 1

60%
31% 88%

ST POSITIVE Ensemble Jean-Marc Ayrault, en tant que Premier ministre
Sympathisants de la gauche Sympathisants de la droite

ST NÉGATIVE

35%
61%

5 11 13

30 50 39

33 27 45

24

8 4 8 3

57%
31%

13%

84%

5

Observatoire de l’Opinion – Mars 2013

* Item non suggéré

La cote de confiance de l’exécutif - détails
% OPINIONS POSITIVES
François Hollande : 36%
Rappel Fév. 2013

Jean-Marc Ayrault : 35%

Rappel Fév. 2013

Hommes Femmes 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus CSP+ Professions intermédiaires CSPRetraités

38% 35% 43% 35% 33% 37% 38% 33% 40% 31% 41%

42% 40% 45%

36% 35% 42% 35% 31% 34% 39% 29% 45% 27% 41%

37% 36% 35% 45% 36% 35% 32% 31% 44% 37% 32%

50%
41% 39% 35% 41% 48% 38% 38%

6

Observatoire de l’Opinion – Mars 2013

Évolution comparée des popularités

François Hollande
2012

Jean-Marc Ayrault
2013

58% 56% 56% 53% 50% 49%

45% 41% 40% 40% 40% 36% 37% 35% 35% 36% 39% 41%

- 5 pts

- 1 pt

Juin

Juillet

Septembre

Octobre

Novembre Décembre

Janvier

Février

Mars

7

Observatoire de l’Opinion – Mars 2013

La cote de confiance de l’exécutif (rappels)
En % Très positive Assez positive ST Positive Assez négative Très négative ST Négative NSP TOTAL

François Hollande, en tant que président de la République 22 et 23 mars 2013
Rappels 15 et 16 février 2013 Rappels 11 et 12 janvier 2013 Rappels 14 et 15 décembre 2012 Rappels 9-10 novembre 2012 Rappels 12-13 octobre 2012 Rappels 14-15 septembre 2012

6
6 7 6 8 7 11

30
35 32 34 33 33 38

36
41 39 40 41 40 49

29
27 29 28 28 31 23

31
25 25 24 26 21 20

60
52 54 52 54 52 43

4
7 7 8 5 8 8

100
100 100 100 100 100 100

Jean-Marc Ayrault, en tant que Premier ministre 22 et 23 mars 2013
Rappels 15 et 16 février 2013 Rappels 11 et 12 janvier 2013 Rappels 14 et 15 décembre 2012 Rappels 9-10 novembre 2012 Rappels 12-13 octobre 2012 Rappels 14-15 septembre 2012

5
4 5 4 6 8 8

30
32 30 33 34 37 42

35
36 35 37 40 45 50

33
31 33 32 31 28 24

24
21 21 20 21 15 11

57
52 54 52 52 43 35

8
12 11 11 8 12 15

100
100 100 100 100 100 100

8
Observatoire de l’Opinion – Mars 2013